Le cerveau multidimensionnel

Accueil du site Neuro-PSI > Faits marquants

Faits marquants

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 |

How Larval Fly Brains Deal with Windy Situations ?

Researchers are uncovering the neural mechanisms behind Drosophila larval navigation in wind. Do fly larvae have the neural machinery to avoid ill winds, or do they simply drift where the breeze takes them ?
A team led by Janelia Research Scientist Tihana Jovanic from the Zlatic Lab, now a group leader at the Paris-Saclay Institute of Neuroscience, set out to answer that question in a new study that placed larval flies in a breezy experimental arena. The work, published February 7, 2019, in the journal Current Biology is the first to look at the neurobiology of Drosophila larvae as they navigate wind speed gradients.

 


- www.janelia.org/news/

 


- Read more

 

Lire la suite

Les photorécepteurs parlent aux photorécepteurs pour synchroniser les rythmes
veille-sommeil de la drosophile

 

Chez tous les animaux une horloge circadienne située dans le cerveau contrôle les rythmes veille-sommeil. Elle met en jeu des gènes d’horloge découverts chez la mouche drosophile et très conservés au cours de l’évolution. L’horloge cérébrale se synchronise avec les cycles jour-nuit principalement grâce aux changements de lumière et de température. Chez la drosophile, la synchronisation par la lumière repose sur la protéine photoréceptrice Cryptochrome, sensible à la lumière bleue et présente dans les neurones d’horloge.

- Article paru dans la revue Nature Communications, le 16 janvier 2019.

 


- Lire la suite

 


Lire la suite

Nos souvenirs, c’est du solide !

Après avoir étudié l’ensemble des publications ayant conduit au modèle de la consolidation, selon lequel une information ne se fixe pas immédiatement dans notre mémoire, mais progressivement et par étapes, Pascale Gisquet-Verrier et David Riccio reviennent ainsi sur le dogme de la consolidation/reconsolidation des souvenirs et proposent une autre hypothèse décrite dans l’article publié le 18 octobre 2018 dans la revue Progress in Neurology.

 

Lire aussi le billet paru dans le journal du CNRS

Lire la suite

Dominance sociale et communication acoustique dans des modèles murins de schizophrénie

Les perturbations de la communication et du comportement social sont des caractéristiques invalidantes majeures, communes à la plupart des pathologies mentales et psychiatriques. Dans une étude qui a été publiée dans la revue Neuropharmacology, Sylvie Granon et ses collègues, en collaboration avec des chercheurs de Theranexus (Lyon) et de l’Université de Grenoble Alpes, ont comparé trois composantes principales des comportements sociaux chez différents modèles de souris précédemment validés comme pertinents pour étudier certains symptômes de la schizophrénie :
1) l’intérêt porté à un stimulus social,
2) la capacité à organiser des interactions avec un congénère inconnu et
3) la communication acoustique.

 


- Lire la suite

 

Lire la suite

Variabilité Inter-individuelles des stratégies de codage optimales dans les implants cochléaires : nécessité de stratégies personnalisées.

Malgré les progrès remarquables réalisés pour améliorer la façon dont les implants cochléaires traitent l’environnement acoustique, de nombreuses améliorations peuvent encore être apportées. L’une des questions les plus fondamentales concerne une stratégie optimale pour simuler une augmentation de l’intensité sonore. Chez l’homme, on peut mimer une augmentation d’intensité en augmentant soit l’amplitude soit la durée des pulses électriques envoyées sur le nerf auditif.
Au cours de notre étude, nous avons augmenté soit l’amplitude soit la durée des pulses et comparé les réponses du nerf auditif de cobayes à ces 2 stratégies.
Les résultats sont publiés le 2 août 2018 dans la revue PLoS One.

- Lire la suite

 


 

Lire la suite

Quand les virus aident à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau

L’infection des neurones par certains virus peut perturber le fonctionnement cérébral et le comportement des animaux, sans provoquer de dommages tissulaires. Comment ces virus induisent-­ils un dysfonctionnement neuronal ? Pour répondre à cette question, des chercheurs du CNRS, de l’Inserm et de l’Université de Toulouse ont utilisé des souris exprimant une protéine du Bornavirus, qui détourne l’activité d’une enzyme importante pour le bon fonctionnement neuronal, et ont montré qu’elles présentaient une anxiété chronique et des déficits de mémoire.
Cette étude est publiée le 29 janvier 2018 dans la revue PNAS.

 


- Le communiqué de presse de l’INSB

 

Lire la suite

Une voix pour la vie ? La hauteur de notre voix est déterminée avant que nous parlions.

Le pleur d’un bébé n’informe pas seulement sur son état de santé, d’insatisfaction ou de douleur. Selon une équipe scientifique internationale impliquant Florence Levréro (UJM) et Nicolas Mathevon (UJM et Institut universitaire de France), membres de l’Equipe de neuro-éthologie sensorielle (ENES) à l’Institut des neurosciences Paris Saclay, la tonalité du pleur d’un bébé âgé de 3 mois donne une idée fiable de la hauteur de sa voix à 5 ans.
Ce résultat, publié dans la revue internationale Biology Letters, souligne l’importance des premiers stades de la vie sur le développement de l’individu.

 


- Le communiqué de presse du CNRS


 

Lire la suite

Un même poisson à quelques neurones près

L’un est coloré et vit dans les rivières d’Amérique latine, l’autre est aveugle, dépigmenté et habite dans l’obscurité des grottes mexicaines, pourtant ce sont les mêmes poissons : Astyanax mexicanus. Comment les spécimens cavernicoles ont-ils évolué afin de survivre dans un tel environnement ? Des chercheurs de l’équipe de Sylvie Rétaux ont observé qu’un nombre différent de certains neurones se développait chez les embryons des deux spécimens.
Ces résultats sont publiés dans la revue eLife le 6 février 2018.

 

Lire la suite


Lire la suite

Brice Bathellier est lauréat de l’ERC Consolidator Grant 2017

Les travaux de Brice Bathellier visent à décrypter, de manière théorique et expérimentale, le fonctionnement des réseaux centraux de l’audition et leur interaction avec d’autres modalités sensorielles. Il est actuellement responsable de l’équipe « Dynamiques corticales et intégration
multi sensorielle » à l’UNIC.

Lire la suite

Lire la suite

Cristal du CNRS 2017 attribué à Laurent Legendre

Le Prix Cristal du CNRS 2017 a été attribué à Laurent legendre, Ingénieur en techniques de recherche animale, responsable des animaleries aquatiques du laboratoire Animaux modèles aquatiques et génétique de l’unité AMAGEN. Il encadre une équipe d’agents spécialisés en aquaculture, dédiée à la production de lignées de poissons modèles (poisson-zèbre, médaka) pour la communauté scientifique nationale et européenne.

 

 

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 |


  Webmaster Plan du site Planning Crédits
Syndication RSS  
  Format Mobiles
 
Administration
Cog-Comp Dev-Evo Mol-Circ ICN