Le cerveau multidimensionnel

Accueil du site Neuro-PSI > Faits marquants

La consolidation/reconsolidation de la mémoire : une hypothèse à abandonner ?

Le groupe de Pascale Gisquet Verrier, en collaboration avec des chercheurs de Kent University (USA) présentent des données qui remettent en cause la possibilité de perturber la consolidation/reconsolidation d’un souvenir. Ils montrent qu’un souvenir actif n’est pas fragile, mais malléable, et ceci ouvre la voie à de nouvelles approches thérapeutiques.

Référence :
- jneurosci.org/content/

Integration of New Information with Active Memory Accounts for Retrograde Amnesia : A Challenge to the Consolidation/Reconsolidation Hypothesis ?
Gisquet-Verrier P, Lynch JF 3rd, Cutolo P, Toledano D, Ulmen A, Jasnow AM, Riccio DC.
J Neurosci. 2015 Aug 19 ;35(33):11623-33. doi : 10.1523/JNEUROSCI.1386-15.201

  • A lire aussi, un article de G. Chapouthier qui fait référence au travail de l’équipe et paru dans le magazine Cerveau & Psycho : On a perdu le ciment de la mémoire - octobre 2016, n° 81, p. 20.

  Webmaster Plan du site Planning Crédits
Syndication RSS  
  Format Mobiles
  Dev-Evo Cog-Comp Mol-Circ