Le cerveau multidimensionnel
L’Institut des Neurosciences Paris-Saclay (Neuro-PSI) est un Institut de recherche fondamentale en Neurosciences dédié aux approches multiéchelles du système nerveux, de la molécule à la cognition et de l’embryon à l’adulte. C’est une Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l’Université Paris-Sud (UMR 9197). Il forme avec NeuroSpin entièrement dédié à l’imagerie cérébrale et à l’étude des processus cognitifs, l’ensemble NeuroSaclay qui est la composante Neurosciences de l’Université Paris-Saclay.

 


Faits marquants

La queue de poly(A) comme rouage de l’horloge circadienne de la drosophile

Des horloges circadiennes existent dans l’ensemble des organismes vivants et permettent d’adapter la physiologie et le comportement aux cycles jour-nuit imposés par la rotation de la terre sur elle-même. Chez les organismes multicellulaires, un oscillateur circadien est présent dans la plupart des cellules où il résulte de l’interaction de boucles de rétroaction négative transcriptionnelle. Chez la drosophile, la boucle principale met en jeu deux activateurs (CLOCK (CLK) et CYCLE (CYC)) et deux répresseurs (PERIOD (PER) et TIMELESS (TIM) de la transcription.

 

Dans une étude parue le 4 Mars 2019 dans la revue PNAS, une équipe de l’Institut des Neurosciences Paris-Saclay dévoile un mécanisme qui contrôle le rythme circadien en régulant spécifiquement la quantité de l’ARNm tim.

 


- Lire la suite

 

Le couplage des ondes cérébrales alpha et beta détermine la précision temporelle
d’une action motrice

Effectuer une action au bon moment est une capacité essentielle dans toutes nos activités. La manière dont le cerveau régule la précision temporelle d’une action motrice reste cependant peu comprise. Une hypothèse propose que les rythmes cérébraux lents régulent la fréquence de décharge des potentiels d’action neuronaux. A l’échelle des populations de neurones, ce processus d’encodage temporel de l’information se traduit par des couplages fréquentiels. Cependant, nous ne savons pas si le couplage d’ondes cérébrales impacte l’encodage du temps, c.à.d. la manière dont le cerveau calcule le temps. Dans une étude parue dans le Journal of Neuroscience le 21 février 2019, des chercheurs de NeuroSpin et de NeuroPSI (Valérie Doyère) explorent leurs rôles dans la génération volontaire d’un intervalle de temps.

 


- Lire la suite

How Larval Fly Brains Deal with Windy Situations ?

Researchers are uncovering the neural mechanisms behind Drosophila larval navigation in wind. Do fly larvae have the neural machinery to avoid ill winds, or do they simply drift where the breeze takes them ?
A team led by Janelia Research Scientist Tihana Jovanic from the Zlatic Lab, now a group leader at the Paris-Saclay Institute of Neuroscience, set out to answer that question in a new study that placed larval flies in a breezy experimental arena. The work, published February 7, 2019, in the journal Current Biology is the first to look at the neurobiology of Drosophila larvae as they navigate wind speed gradients.

 


- www.janelia.org/news/

 


- Read more

 


 

Animation scientifique

Vendredi de Neuro-PSI le 22 mars 2019

Vendredi 22 mars à 11h00, en salle de conférences Alfred Fessard, bâtiment 32, CNRS Gif-Sur-Yvette, Dr Christian Tudorache, de l’Institute of Biology, Leiden University, Leiden, The Netherlands, présente un exposé intitulé « Coping with the clock - biological clock function is linked to proactive and reactive personality types. »

Invitation : Philippe Vernier
- Voir le pdf

 

 

Affiches

Thèmes scientifiques

Le cerveau se protège-t-il ?
Nous étudions l’implication des péricytes dans la protection immunitaire du cerveau. Ces cellules qui dérivent de la crête neurale, une structure embryonnaire multipotente, jouent un rôle essentiel dans la régulation de l’étanchéité de la barrière entre le cerveau et le système sanguin.
S. Creuzet dept. Développement-Évolution

En quête d’inspiration.

Nous inspirons près d’un milliard de fois dans une vie.
Un réseau neuronal contrôle la contraction rythmique et synchronisée des muscles inspiratoires de la partie droite et de la partie gauche du corps.
J. Wu / G. Fortin dept. Molécules-Circuits

 

Comprendre l’horloge biologique.
Pourquoi s’endort-on ? Comment se déclenche le réveil ? L’étude du rythme du sommeil chez l’animal permet d’étudier le phénomène avec des modèles simplifiés.
F. Rouyer dept. Molécules-Circuits

A la recherche des souvenirs.
L’Homme est capable de se souvenir d’événements uniques survenant au cours de sa vie. Nous étudions, chez l’animal, les mécanismes neuronaux de cette forme complexe de mémoire mise à mal dans les maladies neuro-dégénératives.
JM Édeline dept. Cognition-Comportement

Comprendre la mise en place de réseaux neuronaux.
Des populations de neurones se forment et se connectent entre-elles pour gouverner des fonctions précises comme la respiration. Nous étudions les mécanismes qui permettent la mise en place d’une telle organisation fonctionnelle.
P. Affaticati / A. Jenett dept. Développement-Évolution

 

Je perçois donc je suis.
Nous cherchons à appréhender la complexité du cerveau par l’étude des interactions entre différents niveaux d’organisation des systèmes sensoriels.
D. Shulz UNIC

Nouveaux neurones pour se souvenir.
Chaque jour des centaines de nouveaux neurones naissent au sein de l’hippocampe chez l’adulte, mais beaucoup ne survivent pas. Nous étudions le rôle que jouent ces nouveaux neurones dans la mémoire.
A. Veyrac / S. Laroche dept. Cognition-Comportement

Les vocalises animales.
Chaque animal a une signature vocale spécifique. Nous étudions le fonctionnement du système auditif responsable de l’identification de ces signatures.
C. Huetz / JM Édeline dept. Cognition-Comportement

 

Voir en couleur.
Les variantes d’une même espèce permettent de tester notre compréhension du développement du cerveau. Les mouches drosophiles normales et mutantes peuvent ainsi nous renseigner sur la détermination de l’identité fonctionnelle des neurones.
D. Vasiliauskas dept. Molécules-Circuits

En perdre la vue.
Le fonctionnement et le potentiel de régénération des cellules souches de la rétine sont étudiés chez des amphibiens qui sont capables de réparer ce tissu après une lésion.
Ces animaux servent de modèle de maladies neuro-dégénératives de la rétine.
M. Perron dept. Développement-Évolution

Comment percevons-nous le monde ?
L’interprétation de ce que nos yeux "voient" dépend du cortex visuel primaire. A partir des signaux captés par nos rétines, les neurones corticaux agissent comme des filtres non-linéaires liés dans un processus d’intégration complexe, aboutissant à la perception unifiée d’une image par le cerveau.
J. Fournier / Y. Frégnac UNIC

 

Comment évolue le cerveau ?
La comparaison de différents morphotypes de poissons, dont des formes cavernicoles aveugles, permet d’étudier l’évolution du système nerveux.
S. Rétaux dept. Développement-Évolution

Rechercher

Travailler à Neuro-PSI

Post-doc position for spring 2019

New team : Neural Circuits & Behavior

M2 internships available

New team : Neural circuits & Behavior

Autres Offres

Offres de Stages M2 & Autres (Aviesan)

Projets de thèses année 2018

Offres de thèses des ED BioSigne et SDSV

POSTDOCTORAL position in Integrative Neuroscience

FRM Team : neural proceesing, neuromodulation and sensory plasticity

Événements

EITN Spring course

Paris, April 10-19, 2019

9th EFOR Annual Meeting

Meeting of the EFOR network on 2019, May 6-7

Association France Alzheimer

Appel à projets & soutiens de manifestations scientifiques

 

 

Semaine du Cerveau 2019

Voir les vidéos

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommage à Annie Lamouroux

Brigitte Grima & François Rouyer

 

 

NeuroFrance 2019

Appel à propositions pour le prochain colloque prévu à Marseille, les 22-24 mai 2019.


  Webmaster Plan du site Planning Crédits
Syndication RSS  
  Format Mobiles
 
Administration
Cog-Comp Dev-Evo Mol-Circ ICN